Un collaborateur peut-il refuser de se former ?

    Il est fondamental que l’employeur assure à ses collaborateurs les formations nécessaires à leur sécurité et au maintien des compétences nécessaires à leur poste de travail ; il est donc normal qu’il leur fasse suivre les formations correspondantes.

    A ce titre, un collaborateur ne peut pas refuser de se former.

    La jurisprudence a en effet considéré qu’un salarié qui refusait de se rendre à une formation s’exposait au risque d’un licenciement pour faute s’il n’a pas de motif légitime à son refus. A contrario, le refus d’un salarié de se rendre à une formation peut être justifié, et donc ne pas constituer une faute, s’il peut justifier de la légitimité de son refus (par ex : le trajet jusqu’à la formation n’est pas pris en charge par l’employeur ; la formation empêche le salarié de remplir ses obligations familiales ; la formation n’a pas de lien avec l’activité).

     

    Partager

    Votre conseiller

    Franck

    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

    Voir plus de questions associées :

    Dialoguez en direct avec nos experts

    Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 8H à 18H